Le « porte bonheur »

Coach de Vie

Le « porte bonheur »

0

 

Fonder votre bonheur sur autrui, sur l’aspect matériel de la vie, est éphémère et illusoire.

Lorsque le « porte bonheur »  disparait,  le bonheur disparait avec…

Fonder votre bonheur sur le bien-être intérieur, c’est ouvrir la porte en grand et ne jamais la refermer.

 

L’illusion et la  souffrance

L’éducation,  les croyances  et l’expérience de vie mènent souvent à fonder le bonheur sur des bases extérieures à soi :

– la famille

– les relations amoureuses et amicales

– les biens matériels

– les loisirs

– l’activité professionnelle

Certes, tous contribuent au bonheur, mais lorsque le bien-être en dépend, vous rendez ce bonheur vulnérable et vous vous exposez à la souffrance.

Le « porte bonheur » porte, soutient votre bonheur et de ce fait, vous rend dépendant.

Cette fragilité vous amène à vivre dans un état de peur permanent : peur de perdre l’être aimé, peur de perdre son travail, peur de manquer…  Autant de peurs qui vont influencer vos formes de pensées et vous faire perdre la maîtrise de vos émotions.

Combien d’entre vous ont été éduqués pour la réussite matérielle, professionnelle?  Combien d’entre vous succombent à tous ces besoins savamment créés, à toutes ces sollicitations mercantiles qui envahissent votre vie?

Dans votre relation à l’autre, combien d’entre vous cherchent  inconsciemment à combler un vide, à guérir de blessures intérieures? L’amour est là certes, mais il est presque toujours parasité par les attentes et les manques.

Le « porte bonheur » vous donne l’illusion que votre vie est pleine et vous dispense de l’appréhender avec responsabilité.

Il est en effet beaucoup plus simple d’être nourri que de chercher soi-même sa nourriture…  de faire reposer vos échecs et vos souffrances sur des événements extérieurs … de rendre l’autre ou la vie responsable de vos malheurs …

Vous n’avez pas appris à puiser dans une source intarissable pourtant présente en chacun de vous: le bien-être intérieur.

Ainsi,  lorsque le « porte bonheur » disparait,  où trouver la force, la capacité à réagir, à accepter,  si ce n’est en vous ?

 

La joie d’Être et la maîtrise

En décidant d’être heureux avec vous-même,  vous apprenez à faire face aux événements, à les accepter, sans vous laisser emporter, sans perdre la maîtrise de vos émotions.

L’émotion n’est pas refoulée. Elle est accueillie sans vous anéantir.

L’événement fâcheux n’est pas ignoré. Il est accueilli avec lucidité.

En devenant votre  « porte bonheur », vous découvrez l’essence de la vie :être heureux,  par le simple fait d’Être.

Ce chemin est souvent long et douloureux mais il vous libèrera.

Le parcourir, c’est mettre à la lumière des blessures que lvous aviez pris soin d’enfouir profondément en vous, ou que vous pensiez guéries. C’est accepter de regarder en face tout ce que vous ne voulez pas voir en vous. C’est apprendre à vous accueillir, à vous respecter, à vous aimer…

Ce chemin vous apportera l’essentiel : la capacité à Être, sans être emporté et parfois anéanti  par vos expériences de vie, et la joie d’Être.

Il vous conduira à faire la distinction subtile entre l’essentiel et le superflu, à réaliser que ce qui vous paraissait indispensable est finalement superficiel.

Ce choix de vie va progressivement transformer vos formes de pensées, modifier votre comportement dans la vie, mais également votre expérience de vie.

En effet,  en prenant la maîtrise de votre vie, vous réaliserez que vous parvenez à attirer à vous ce que vous souhaitez créer. Être « maître de sa vie », le secret est là: voici le sens et l’essence du mot « porte bonheur »…

                                                                                                                                  

 

Laisser une réponse

/* ]]> */